jeudi 3 décembre 2015

Les acquéreurs veulent des appartements sans travaux




Le profil de l'acquéreur a beaucoup évolué au cours de ces dernières années, de même que ses goûts en matière de logement et son niveau d’exigence.
Ainsi, malgré le nombre important de Français (plus de 2 millions) qui envisagent un achat immobilier à court terme, les intentions d’achat peinent à se concrétiser, notamment à cause d’une inadéquation entre les biens à vendre et les souhaits des acheteurs. D’ailleurs, selon une récente enquête réalisée par Logic-Immo.com et TNS Sofres, 72 % des candidats à l’achat ne trouvent pas de logement à leur goût.
En règle générale, les acquéreurs privilégient des biens immobiliers avec peu de travaux ou, mieux encore, rénovés. Or, le marché regorge d’appartements en mauvais état ou vieillots.
Pour l’agent immobilier, une annonce d’appartement à rénover générera peu de contacts et nécessitera un délai de vente plus long, car les acquéreurs potentiels auront du mal à s’y projeter. Par contre, un bien en très bon état et au prix du marché attirera une clientèle plus large et souvent plus aisée, et il se vendra assez vite.
Dans un marché de la transaction en net ralentissement, il est donc primordial que le vendeur prenne conscience qu’il doit entretenir son bien et, éventuellement, y faire des travaux avant de le proposer à la vente, ou tout au moins le mettre à son avantage. Et c’est le rôle du professionnel de l’immobilier de le conseiller dans ce sens.